#19 Et si ça faisait trop

…mais en fait pas tant.

IMG_8870

Et si ça faisait trop d’avoir à gérer nos peurs de Maman, nos peurs des horaires trop contraignants, nos peurs des jours malades, nos heures de ménage en plus, nos  heures de plaisir en sus…

Et si ça faisait trop?

Et si en fait, ça ne faisait jamais trop, juste pas assez.

Pas assez de temps pour faire du sport, pour raffermir, pour mettre du vernis à ses pieds et du rouge à ses mains, pour se parer le temps d’une soirée, pour faire des câlins à ses petits entre le lancement de la lessive du soir et celui des pâtes, pour faire des câlins, des danses langoureuses au coin du feu…
Et si ça ne faisait pas assez entre le temps des câlins du réveil et celui du lâcher à l’école ou à la crèche, et si rien ne faisait assez?
Et ci ça ne faisait pas assez de temps pour vivre !?

IMG_8883

Voilà dix-sept ans, ou bientôt dix-sept ans, que je me pose la question mais ma fille a choisi comme sujet de TPE au sujet du bac, la femme, sa place, celle qu’elle devait être au sein de notre société…
Et force est de constater que j’ai du réfléchir.
A celle que je suis, à celle dont je rêve, à celle que j’envie (en secret)…

Alors je rêve d’être une princesse, SA princesse à lui, MA princesse à moi
Et je rêve de pouvoir être toujours être patiente, bienveillante, généreuse et juste.
Oh oui, je rêve…

Ça fait longtemps, déjà longtemps, que j’ai compris que la perfection n’existe pas mais guess what ?
M’en fous je vais continuer de rêver et les yeux grands ouverts en plus.
Et je vais rajouter : être épanouie, avoir un boulot dont je rêve, faire des rencontres passionnantes, écrire encore et toujours et puis aimer toujours, être trop ; puisque c’est exactement qui je suis.

C’est facile d’écrire tout ça, c’est un tout petit plus compliqué que ça à vivre.
Il y a les jours où la musique à fond dans les écouteurs arrive à chasser toutes les saletés du monde.
Il y en a d’autres où rien ne l’efface.

Et pourtant je n’ai jamais rien trouvé de plus beau que la beauté d’un sourire, d’un ciel bleu, d’une jupe qui vole et du regard plein de désir de mon homme.
Et pourtant je n’ai jamais rien senti de plus fort que l’envie de pousser mon troisième enfant en dehors de moi, jamais rien éprouvé de plus viscéral que la tétée d’un sein, jamais vécu autant qu’en les regardant grandir.
Et pourtant rien ne m’a jamais porté aussi haut que les mots de mon amour d’AmieV, que les mots tendres de mon Amour, que l’Amour tout court.

Et pourtant, il y a ces jours où rien ne tout cela ne compte, ces jours où rien ne vaut la peine d’être fait/vécu, ces jours où c’est toujours trop…

Mais il y a toujours ces lendemains, ces sourires, ces pardons, ces amours, ces instants.
Et juste pour eux parce que je crois en la vie plus fort que tout, je continue, avec bonheur.

Et puis j’ai ré-activé mes listes…
Demain je serais écrivain / compositeur / chanteuse / je saurais dessiner des bonhommes avec des vraies mains / je serais assistante pour architectes / et puis aussi dessinatrice de dinosaures (et mê peut-être de Baymax et d’Iro) / et encore championne suprême du spritz, etc.)

IMG_8879

Et puis, et puis, il faut que je vous dise puisque j’écris toujours en musique, cette fois-ci c’était Faliing Slowly de Glen Hansard version acoustique
Et c’était en pensant à ma Vishnou qui ne me quitte jamais, à ma Sainte Légère Bourguignonne qui m’inspire par sa force de puis le premier jour. Et à ma Sis’ qui croit toujours que c’est moi qui suis sa maman alors qu’elle m’apprend tellement ❤
Les filles, mes femmes de ma Vie, je vous aime. +++

 

Et vous, vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s