#16 Elle est comme ça…1/52

Elle est comme ça la Vie, parfois c’est une amie, parfois c’est une pute (pardon Maman je sais qu’il ne faut pas dire de gros mots)
Bon d’accord Bowie est mort, bon d’accord il y a du vent aujourd’hui, et froid en plus, bon d’accord je n’ai toujours pas repris le sport (et nous sommes déjà le 11) mais sinon ça va …
Non mais sans blague, c’est un peu difficile ces derniers temps de garder le moral !

Je ne me plains pas non, je constate c’est tout…

C’est quand même un peu vrai, je dis ça j’dis rien mais quand même…j’ai posé ma télé sur le trottoir il y 17 ans maintenant, je n’écoute france inter que rarement maintenant, je n’achète plus la presse depuis longtemps (à part Flow mais je ne suis pas certaine que ça compte) et je me dis quand même que c’est pas jojo là dehors.

Alors bien sûr, j’ai facebook (un tout petit facebook) et instagram avec mes IGers favorites (-is) qui m’envoient des ondes de bonheurs magnifiques,
alors bien sûr j’ai mes trois enfants qui me rendent fière chaque jour par ce qu’ils sont chacun forts, intelligents et sublimes (n’ayons pas peur des mots),
alors bien sûr j’ai trouvé l’homme de ma vie, le parfait pour moi.

Mais quand même je m’interroge…

Moi j’aime les contes de fées, les happy ends et les journées remplies de quotidien magique.
J’aime quand travaillent mes mains, quand celles de mes enfants participent et quand les gens sourient dans la rue.
J’aime quand le boulanger me demande si j’ai travaillé ma choré comme Beyoncé (spéciale dédicace à mon boulanger préféré) et quand le maraîcher me raconte ses légumes.
J’aime quand mes enfants fabriquent des mots et encore davantage quand ce sont des émotions.

J’aime …

J’aime découvrir aussi chaque jour un peu plus ma nouvelle ville, m’essayer à cette nouvelle vie.
J’aime apprendre la culture des zèbres puisque ici nous en sommes tous.
J’aime écouter de la musique en marchant, quitte à danser un peu sur les trottoirs.

J’aime…

Mais alors ça rime à quoi cette vie que j’aime tant quand elle fait souffrir un de mes enfants, ça rime à quoi quand la maladie lui vole les plus belles années de sa vie.
M’en fous, elle ne gagnera pas.

Je sais qu’aimer ne fait pas tout mais je sais aussi que l’amour fou est la seule arme dont j’userais toujours.

Et c’est en écoutant Space Oddity que j’ai posé mon premier drapeau sur les semaines de 2016… Merci Bowiehands up

Et vous, vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s